Régions Ouest Mascara
 

Mascara

Des écoliers en danger à Mamounia

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 07.09.17 | 12h00 Réagissez

 
	L’école Ahmed Zabana dans la commune de Mamounia
L’école Ahmed Zabana dans la commune de Mamounia


Hier, plus de 300 enfants ont rejoint leur école primaire du quartier d’Aïn Kahla, commune de Mamounia, à 2 km de Mascara, laissant derrière eux leurs parents angoissés par les risques d’effondrement du mur de clôture de cet établissement portant le nom du martyr Ahmed Zabana. Le mur de clôture qui entoure cette école ne cesse de s’incliner, de façon permanente et intense, vers l’extérieur et risque de s’effondrer à tout moment mettant la vie des écoliers en danger. «Cela fait plus de trois ans que nous alertons les pouvoirs publics à tous les niveaux, en vain. Les responsables, chacun dans son domaine, attendent toujours qu’il se passe un drame pour réagir», dira le père d’un écolier de 5ème année.
La situation dans laquelle se trouve ce mur de clôture, réalisé sans piliers de soutien, est inquiétante et exige une intervention urgente avant qu’un drame ne se produise. En outre, la cantine scolaire de cet établissement dépourvue d’un lave-vaisselle n’honore guère ni le secteur de l’Éducation ni celui des collectivités locales. En plus, nous dit-on, les écoliers prennent leur repas, par groupe, dans un espace très réduit et dans des conditions navrantes. «Les écoliers, une fois dans la cantine, partagent les mêmes assiettes et cuillères et prennent leurs repas en position debout», témoigne le même parent d’élève.

Abdelouahab Souag
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie