Régions Ouest Actu Ouest
 

Relizane : Cap sur la pisciculture

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.09.17 | 12h00 Réagissez

Un ambitieux programme a été concocté par la direction de la pêche et des produits halieutiques à Relizane, visant l’intégration de l’aquaculture dans cette wilaya. De ce fait, une vaste opération de recensement des bassins d’irrigation a été lancée, conjointement avec un travail de sensibilisation en direction des agriculteurs pour s’inscrire dans cette nouvelle approche.

En effet, l’on apprend qu’une vaste opération de recensement des bassins d’irrigation érigés dans le cadre du programme du PNDA, souvent abandonnés, a été lancée conjointement avec un travail de sensibilisation en direction des agriculteurs pour s’inscrire dans cette nouvelle approche. «Avec la coordination de la Chambre inter-wilayas, nous avons convenu un programme en vue d’aboutir à une agriculture intégrée basée sur de nouvelles techniques en mesure de booster la production sans recours aux produits chimiques», a souligné Hocine Mellikchi, le directeur de la pêche.

«Les résultats réalisés avec la ferme aquacole d’El Matemar ont été probants. L’impact des eaux d’élevage de poissons est manifeste aussi bien sur l’aspect botanique de l’arbre que sur sa productivité», a-t-il affirmé. «Cette expérience nous a encouragés pour son élargissement au profit d’autres agriculteurs. Jusque- là nous avons listé pas moins de 250 bassins sur le territoire de la wilaya remplissant les critères d’ensemencement», a-t-il souligné. Et pour enclencher l’opération, une quantité de 6000 alevins de tilapia rouge a été ensemencée dans les 58 bassins retenus au niveau des trois wilayas chapeautées par la direction (20 bassins à Relizane, 22 à Mascara et 16 à Tiaret). «Cet investissement a été lancé avec l’aval des propriétaires des bassins qui ont suivi des séances de formation dans ce sens», a noté le directeur.

Sûr de la valeur ajoutée de cette approche sur l’économie nationale, le directeur prévoit même la création d’une écloserie au niveau d’un des trois barrages établis sur le territoire de la wilaya. «Tous les moyens sont favorables pour la promotion de cette culture qui peut rapporter gros pour ses opérateurs et pour la wilaya, surtout lorsqu’on sait qu’une unité de transformation de poissons est en voie de réalisation au niveau du parc industriel de Sidi Khettab», a souligné le directeur, qui envisage aussi de passer à d’autres variétés de poissons d’eau douce, comme le poisson chat ou le mulet.

Issac B
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...