Régions Ouest Actu Ouest
 

Relizane

Engouement pour la pêche continentale

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.01.18 | 12h00 Réagissez

Bien qu’elle ne soit pas dans la tradition de la région regroupant les wilayas de Relizane, Tiaret et Mascara, la pêche continentale commence à susciter l’intérêt des jeunes.

En effet, l’on apprend qu’à la faveur de l’année 2017, les 15 petites entreprises lancées dans le domaine et activant au niveau des barrages de la wilaya, ainsi que les 100 bénéficiaires d’autorisation de pêche récréative, ont réalisé pas moins de 516 tonnes de poissons d’eau douce, dont la carpe argentée, la carpe à grande bouche, le barbeau et le poisson black bass. Ce poisson aux grandes vertus nutritives semble prendre la place qui lui sied dans le marché. «Nos concessionnaires ne se plaignent pas du côté de la commercialisation de leurs produits. Notre produit s’écoule très bien dans la région et même dans l’Algérois et avec des prix concurrentiels, puisqu’il se vend entre 70 et 400 DA le kg. Même les fermes aquacoles ont apporté cette année quelque 7 tonnes de poissons», a noté le directeur de la pêche et des produits halieutiques à Relizane.

Et pour renforcer la portée de ce secteur, il a été question d’opter pour l’intégration du créneau avec le secteur de l’agriculture. A cet effet, une campagne de sensibilisation a été lancée en direction des fellahs, notamment ceux disposant de bassins érigés dans le cadre du programme de développement rural, pour les inciter à s’ouvrir sur cette nouvelle approche. Ainsi, pas moins de 62 (21 de Relizane, 17 de Tiaret et 24 de Mascara) agriculteurs ont adhéré à cette formule qui a facilité l’opération d’ensemencement du tilapia. «La disposition de ces fellahs nous a permis d’ensemencer 6000 alevins de tilapia», a souligné le directeur de la pêche.

Ces résultats probants ont encouragé les responsables du secteur à envisager d’autres projets pour l’an 2018. Ainsi, il est question de 9 nouveaux projets de fermes aquacoles. «A Relizane, 4 projets sont à la phase étude, à Mascara, 3 projets sont en voie de réalisation, après que le centre national de recherche et de développement de la pêche et des produits halieutiques a achevé les études d’expertise, alors que, pour Tiaret, l’on prévoit deux projets, l’un concernant la pose des cages flottantes au niveau du barrage de Dahmouni, et l’autre, portant sur l’élevage du tilapia rouge, sur le même site», a ajouté notre source, qui soulignera la possibilité d’exporter ce produit vers des pays d’Afrique.

Issac B
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie