Régions Kabylie Tiziouzou
 

Ihasnaouen : Hommage au moudjahid Ammar Akli Driss

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.09.17 | 12h00 Réagissez

Ihasnaouen : Hommage au moudjahid Ammar Akli Driss

L’association sociale et culturelle Arc- en-ciel d’Aït Hessane, dans le arch Ihasnaouen, au sud du chef-lieu de la commune de Tizi Ouzou, a rendu un vibrant hommage à un des grands moudjahidine du village et ancien cadre supérieur de l’Algérie indépendante, Ammar Akli Driss en l’occurrence.

Dans ce contexte, l’association a lancé, depuis juillet dernier, un tournoi de football auquel ont pris part 16 équipes, venues des quatre coins de la wilaya de Tizi Ouzou. Cette manifestation sportive, qui a été suivie par tous les villageois, a permis à de jeunes talentueux footballeurs de se faire remarquer. Suivie par une foule nombreuse d’amateurs de la balle ronde, en présence de Ammar Akli Driss lui-même, honoré en tant que figure du mouvement national, la finale du tournoi a eu lieu mardi dernier au stade d’Aït Hessane entre l’équipe du village Bouatba (Mekla) et celle de Ighzer Bayes (Ihasnaouen).

Elle a pris fin dans un agréable fair-play sur un score de 4 buts à 1 en faveur du club de Bouatba. Ainsi, l’honneur de la remise du trophée au capitaine de l’équipe victorieuse est revenu, sous des applaudissements nourris, à cet ancien responsable du PPA-MTLD des années 1940, puis du FLN du déclenchement de la Révolution du 1er Novembre 1954. Les membres de l’association Arc-en-ciel ont ensuite remis, à leur tour, un cadeau et un tableau d’honneur symboliques à ce vieux maquisard qui avait pris le maquis, rappelons-le, dans la région de Blida, avant d’être blessé et arrêté en 1955 par l’armée coloniale française, qui le condamnera à une peine de 20 ans de prison. Ammar Akli Driss ne connaîtra la liberté qu’en avril 1962.

Il deviendra plus tard président de l’Association nationale des anciens détenus et internés, après avoir occupé plusieurs fonctions de responsabilité dans des structures d’Etat à l’indépendance. Les mémoires de Ammar Akli Driss, dans lesquelles est relaté son parcours de militant dans le mouvement national (PPA-MTLD, puis au FLN-ALN en lutte pour la libération), seront édités en octobre prochain chez Casbah Editions, à l’occasion du 90e anniversaire de l’auteur, qui a pris, à sa demande, sa retraite en 1982.







 

S. Yermèche
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...