Pages hebdo Multimédia
 

Une nouvelle façon de consommer la télé

Lancement de la première Android TV en Algérie

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.09.17 | 12h00 Réagissez

Iris enrichit sa gamme de téléviseurs avec le lancement de son dernier bijou technologique, «Iris Android TV».

En alliant un design luxueux et une technologie de pointe, le fabricant algérien veut fait vivre au consommateur une expérience unique et éveiller ses sens. Présenté en trois différents modèles, G7, G6 et U5 l’Iris Android TV est disponible en plusieurs dimensions, du 43’’ au 75’’.

La nouvelle Smart TV de Iris a été développée sous un écosystème Android et équipée d’un écran UHD-4K avec des couleurs remasterisées, pour donner vie aux séances cinéma, ainsi qu’une sonorisation DTS et dolby digital+ pour procurer une totale immersion. Avec sa recherche vocale, vous passerez désormais moins de temps à manier une télécommande et plus de temps à apprécier les programmes. La recherche vocale est la fonctionnalité centrale de l’Iris Android TV, elle permet d’interagir avec le téléviseur (naviguer entre les applications, ou faire une recherche de contenus) simplement en énonçant votre demande via la commande vocale. Lors d’une conférence de presse organisée hier à Alger, Djamel Guidoum, directeur général adjoint, a parlé de «vision, stratégie et orientation de la marque. Ce bijou technologique va radicalement changer le marché». Nazim Saïb, directeur marketing du groupe, considère que ce projet «est une grande valeur ajoutée pour le divertissement. Il s’agit du futur de la télé, qui va ouvrir de nouveaux horizons. La télé connectée est une tendance du marché et les experts le confirment. On a lancé la production dans notre usine à Sétif et le produit sera commercialisé bientôt. Et pour mettre une touche algérienne, un concours national va être lancé pour développer du contenu algérien : Iris apps».

Questionné au sujet du prix, Guidoum n’a pas voulu le divulguer pour le moment, se contentant de dire : «Nous voulons apporter un maximum d’avantages avec un minimum de coûts. On s’adresse à une clientèle moyenne, au pouvoir d’achat plus ou moins limité.»
Iris exporte ses produits vers plusieurs pays, dont la Tunisie, la Libye et le Maroc, ainsi que vers les Emirats arabes unis, qui constituent une plateforme pour acheminer les produits vers les autres pays du Moyen-Orient. «Notre petite expérience durant 2015-2016 nous a permis d’engranger plus de 1 million de dollars en une année. Nous voulons multiplier ce chiffre par 10 en 2 ans, soit 10 millions de dollars par an d’export», dira Guidoum. Il dévoilera le projet d’un futur complexe électronique étalé sur 30 000 m2, dédié à la fabrication de téléviseurs et smartphones et qui pourra employer jusqu’à 400 personnes. Il sera inauguré début 2018. Une réalisation qui permettra de négocier avec des multinationales européennes pour s’ouvrir au marché européen, qui «reste assez important pour Iris».

Le fabricant veut donner plus de crédit au service après-vente, avec le lancement de 50 centres de proximité et un système de collecte avec la qualification du call center. L’appétit d’Iris semble sans limite pour avoir une plus grande part de marché. Le taux de croissance a été jusque-là à deux chiffes (40 %), mais les responsables reconnaissent qu’il y a un rétrécissement important du marché. La crise a touché tous les concurrents. Il y a une baisse sur le plan de la consommation. Mais le produit Iris reste demandé.

 

Kamel Benelkadi
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...