A la une Actualité
 

mercredi 28 mars 2018

Le procès du groupement turc Polikon Karamaden renvoyé

Le procès de l’affaire ayant opposé le Laboratoire national de l’habitat et de la construction (LNHC), une entreprise privée des travaux de bâtiments (ETB Aït Idir) domiciliée à Tébessa, et un bureau d’études privé algérois et le groupement turc Polikon Karamaden, prévu hier à la cour de Tébessa, a été renvoyé au 3 avril prochain, apprend-on sur place.

 

On vous le dit

mardi 27 mars 2018

Tipasa : Un directeur de wilaya arrêté pour adultère

Tipasa vit au rythme des scandales. Après le fonctionnaire pris en flagrant délit de corruption à Cherchell, un autre commis de l’Etat vient d’être impliqué dans une affaire de mœurs.  

 

La nouvelle grève du Cnapeste angoisse les parents d’élèves

 
 
	Le boycott des épreuves du DEMS dont 67 spécialités, qui ont débuté du 18 mars et ce jusqu’au 12 avril prochain, se poursuit 
 
	Les résidents sont plus que jamais déterminés à poursuivre leur mouvement de protestation jusqu’à la satisfaction totale de la plateforme de revendications.

Le service civil compromis ?

Le boycott des épreuves du diplôme d'études médicales spécialisées (DEMS), dont 67 spécialités, qui ont débuté le 18 mars et ce jusqu’au 12 avril prochain, se poursuit.

 

Un geste pour la reprise du dialogue

 

 
 
	L’Association des oulémas, les chefs des partis politiques d’obédience islamiste, des prédicateurs et des académiciens n’ont pas tardé à répondre au cheikh inféodé à l’Arabie Saoudite.

Mohamed Ali Ferkous dérape gravement

L’impair commis la semaine dernière par le salafiste et représentant des wahhabites en Algérie, Mohamed Ali Ferkous, provoque une importante polémique.

 

Les associations, nouveau mode opératoire des salafistes

Réunis avant-hier à la maison de la culture Ali Zamoum, en présence du directeur local des affaires religieuses et des wakfs, et ce, pour débattre de leurs conditions de travail, jugées déplorables, des imams ont appelé les autorités à «agir» contre l’avancée du courant salafiste dans la région.

 

«Nous sommes juste des musulmans, pas plus»

 

Gaïd Salah évoque les principes portés par la Révolution

 
 
	The Africa CEO Forum, le rendez-vous des dirigeants de grandes entreprises africaines, a ouvert ses portes hier

L’Afrique face aux défis de la transformation

 
 
	Le Salon, qui accueillera une cinquantaine d’exposants, sera l’occasion pour les institutions publiques et/ou privées, les professionnels du secteur ainsi que les industriels d’échanger leurs expériences et savoir-faire sur les questions de la sécurité du personnel sur son lieu de travail, de la protection des biens et de l’environnement.

Échange d’expériences et sensibilisation

La première édition du Salon international des systèmes de sécurité, protection de l’environnement et de l’anti-incendie (2SPRO) a été inaugurée hier au Centre international de conférences Abdelatif Rahal (CIC), à Alger.

 
 
	Le ministre de la Santé, le Pr Mokhtar Hasbellaoui

La rougeole et la grève des résidents évoquées à demi-mots

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, n’a évoqué que du bout des lèvres les grandes questions d’actualité qui secouent le secteur, comme l’épidémie de la rougeole et la grève des médecins résidents qui défraient la chronique nationale depuis des mois.

 

Nouveau DG à l'ADE

 

Le site Algérie patriotique nous écrit

 

On vous le dit

lundi 26 mars 2018

 
	Le Cnapeste qualifie de pratique répressive contre les syndicalistes les ponctions sur salaires appliquées par le ministère contre les grévistes

Cnapeste : Grève renouvelable de deux jours à partir du 9 avril

Le Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation (Cnapeste) a décidé, à l’issue de son dernier conseil national, la tenue d’une grève renouvelable de deux jours par semaine à partir du 9 avril pour protester contre «l’entêtement» du ministère de l’Education nationale.

 

Nouria Benghabrit «déterre» le projet

Le ministère de l’Education nationale réunira, le 3 avril prochain, les représentants des syndicats de l’éducation autour des préoccupations socioprofessionnelles et «des questions liées à la pédagogie».

 
 
	L’industrie automobile nationale, lancée en fanfare en 2014, se limite à l’importation de kits d’assemblage beaucoup plus chers que les véhicules finis. Les prix des voitures «made in Algeria» suscitent la colère des Algériens qui ont du mal à comprendre la logique des représentants des constructeurs étrangers activant sur le marché national.

Industrie automobile : Un leurre ?

Le secteur de l’automobile en Algérie prend les contours d’un marché de dupes. Le lancement tant espéré d’une industrie auto dans le pays n’arrive toujours pas à décoller tant l’importation semble l’activité majeure à laquelle sont réduits les opérateurs  La substitution à cette activité lucrative et facile, qui porte sur pas moins de 4 à 5 milliards de dollars, n’est toujours pas au rendez-vous. Pourquoi ?

 

Les frères de Bouteflika seraient-ils contre un 5e mandat ?

Y  a-t-il une opposition à l’option du 5e mandat au sein de la famille du président Bouteflika ?

 

<< < 14151617181920

le dessin du jour
LE HIC MAZ
impact journalism days

 

Mes infographies

Chroniques
Point zéro Repères éco
El Watan Magazine

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Arts et lettres

En l’exil de lui-même

la suite
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...